Posted on Leave a comment

Le jeu : du simple amusement au développement cognitif de nos tout-petits

Selon Jean Piaget, psychologue reconnu pour ses découvertes sur le développement cognitif de l’enfant, disait « Le jeu est le travail de l’enfance ». Donald Winnicott disait, pour sa part, « Jouer est d’une importance vitale ».

Mais pourquoi ?

Dès les premiers mois de bébé, le jeu va jouer un rôle primordial dans son développement et dans son épanouissement. Par exemple, le “Coucou-Beuh” va permettre à l’enfant de se représenter l’absence de sa mère et de développer sa capacité à symboliser.

Le jeu va permettre à l’enfant d’acquérir de nombreuses compétences. Il jouera ainsi un rôle dans le développement intellectuel, social, moteur et sensoriel de l’enfant. Il favorisera également l’apprentissage du langage.

Le jeu, un espace d’apprentissage pour l’enfant

Le jeu est un réel espace d’apprentissage pour l’enfant, qui va apporter un nombre incalculable d’effets positifs sur son développement global:

  • Sur le développement moteur et sensoriel : grâce au jeu, l’enfant va découvrir les couleurs, les formes, les sons ou encore les goûts (il est d’ailleurs important de laisser bébé jouer avec les nourriture lors des repas). Le jeu développera également la motricité, la coordination et l’équilibre grâce à la manipulation d’objets, en sautant ou encore en lançant un ballon…
  • Sur le développement cognitif et intellectuel: le jeu va développer sa pensée et sa capacité à résoudre des problèmes. Il va favoriser les fonctions cognitives (mémoire, contrôle, attention…), la créativité et l’imagination.
  • Sur le développement social: en jouant avec d’autres enfants, l’enfant va développer la coopération, il va apprendre à partager, à attendre son tour, à suivre des règles…
  • Sur le développement langagier: le jeu va permettre à l’enfant d’apprendre de nouveaux mots mais il va également lui permettre de développer et d’exprimer ses idées et de se faire comprendre par les autres.

Quels jeux pour mon enfant ?

Il n’est pas toujours nécessaire de proposer des jouets ou des jeux educatifs achetés dans les magasins pour permettre à l’enfant de jouer (on a déjà tous pu constater qu’un simple carton pouvait occuper un enfant pendant des heures !). Il suffit parfois de simples choses… En tant que parent, vous serez par contre le premier compagnon de jeu de votre enfant. Partager des temps de jeu ensemble, c’est créer des instants privilégiés et créer un lien d’attachement avec votre enfant.

Quelques idées de jeux (à partager):

De 0 à 12 mois:

Peu de jouets seront utilisés par l’enfant lors de sa première année… Jeux à favoriser: les chansons et comptines, les livres, « faire coucou », proposer un miroir (incassable) à l’enfant pour s’observer, les hochets, des morceaux de tissus colorés, un tapis d’éveil, des balles (molles), des petits instruments (bâtons de pluie, maracas…), des bouteilles sensorielles (très faciles à réaliser soi-même), des gobelets à verser pour le bain…

De 12 à 24 mois:

Dès que la marche est acquise (ou presque), de nouveaux jeux deviennent possibles… Jeux à favoriser: jouets à tirer/pousser, jeux de construction, cubes/gobelets à empiler, jouets à encastrer, puzzles en bois, pâte à sel, pâte à modeler, peinture au doigt, activités en extérieur (balade en forêt, jeux d’extérieur)…

De 2 ans à …. :

Jeux d’imitation (cuisine, jouer au docteur…) aider maman et papa à mettre la table ou à plier des serviettes de bain (les enfants aiment imiter les adultes, ces tâches peuvent tout à fait être amenée comme un jeu), jeux d’équilibre (planche d’équilibre, balançoire…), déguisements, jeux d’adresse (quilles…), premiers jeux de société (memory, « Premier Verger » de Haba,…).

Et tant d’autres… le jeu est infini !

Pour conclure le jeu permet à votre enfant de développer de nombreuses capacités et apprentissages : sa motricité, sa mémoire, la coopération, l’autonomie, la prise de décison, le langage, les relations sociales… Il est important d’encourager les enfants à jouer : grâce à divers objets ou jouets, en proposant des activités en extérieur, en leur laissant la possibilité de jouer seul et librement, en variant les activités et en leur laissant prendre du plaisir…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.